Rechercher des artistes ou des mots-clés
  • Artiste / lot
  • Recherche de texte
  • Chronologie

    2019

    • 2019 est la vente des records : la gravure colorée sur bois coloré d’Edvard Munch Two Human Beings – The Lonely Ones trouve un nouvel acquéreur pour CHF 2,545 millions (incluant la prime), le nouveau record international pour une gravure sur bois de cet artiste. Stillleben: Tee und Schmelzbrötchen – auch Teegedeck d’Albert Anker est adjugé à un collectionneur pour un prix record dans ce genre de peinture de 3,425 millions (incluant la prime), triplant son estimation. Les résultats de CHF 78 000 et CHF 114 000 respectivement servent de référence à de nouveaux records pour les œuvres de l’artiste Emma Kunz. Le site web de Kornfeld est actualisé. En automne aura lieu une exposition de l’artiste Teruko Yokoi à l’occasion de son 95ième anniversaire.

    2018

    • La sculpture en fer Elogio del aire (1956) d’Eduardo Chillida est adjugée à 3 millions CHF, record de la galerie pour une sculpture. La très belle peinture à l’huile d’Albert Anker Stillleben: Kaffee (1882) change de mains suite à une adjudication à 1,6 millions CHF. Une petite gouache et collage sans titre d’Eva Hesse (1965) part sous le marteau à 210 000 CHF. Le 23 septembre, Eberhard W. Kornfeld fête ses 95 ans.

    2017

    • Le dessin au fusain de Paul Gauguin, Tête d’une jeune femme tahitienne avec un deuxième portrait sur sa droite (1881-1882), est adjugé à 7,2 millions CHF, un record international pour une œuvre sur papier de l’artiste, et un nouveau record pour la galerie. Sur une totalité de 14 œuvres originales de Paul Klee, l’aquarelle sur plâtre Kleiner Blauteufel (1933) est adjugée au prix record de 1,35 millions CHF. La gouache Tabea III (1981) de Franz Gertsch est adjugée à 450 000 CHF, record international pour une œuvre sur papier de l’artiste. Au cours de la vente «Graphik Alter Meister», l’eau-forte de Rembrandt Darstellung im Tempel, in dunkler Manier est adjugée au prix remarquable de 410 000 CHF.

    2016

    • L’aquarelle de Paul Klee (1929) Vor dem Schnee atteint un record, avec une adjudication à 1,25 millions CHF. La gravure sur bois de Paul Gauguin Manao Tupapau (1893-1894) est adjugée à 300 000 CHF. Elle se trouve aujourd’hui dans la collection du Museum of Modern Art de New York. Adjudication de 300 000 CHF pour la Parkett Edition de Gerhard Richter (1993) Grün – Blau – Rot. Un record à l’époque. Parution de la publication Alberto Giacometti pour le 50e anniversaire de sa mort. Alberto Giacometti. Catalogue raisonné des estampes, réalisé par Eberhard W. Kornfeld et la Fondation Giacometti, Paris. Christine Stauffer fête ses 50 ans d’activité au sein de la société.

    2015

    • La tempera de Franz Marc Pferde auf der Weide I (1910) fait l’objet d’une bataille enflammée entre les enchérisseurs; elle est adjugée au prix surprenant de 960 000 CHF. L’aquarelle et dessin-aquarelle de Käthe Kollwitz Selbstbildnis am Fenster (vers 1900) est adjugée à 300 000 CHF, record international pour une œuvre sur papier de cette artiste. Le relief cinétique (1961) de Pol Bury Points blancs sur fond rouge trouve preneur à 130 000 CHF.

    2014

    • La société fête ses 150 ans, Eberhard W. Kornfeld écrit son histoire depuis ses débuts en 1864. L’aquarelle et gouache d’Egon Schiele Zwei Mädchen de 1911 est adjugée à 1,8 millions CHF. La vente aux enchères spéciale Marc Chagall, qui propose 46 œuvres, rapporte au total 23 millions CHF. L’eau-forte Jan Six de Rembrandt est adjugée à 480 000 CHF. La peinture à l’huile Ida de Georg Baselitz (1992) trouve preneur à 260 000 CHF.

    2013

    • La gravure sur bois Mondschein I (1896) d’Edvard Munch est adjugée à 940 000 CHF. La grande surprise est créée par la petite peinture à l’huile Portrait de Berthe Jacques (1894) de Ferdinand Hodler, adjugée à 2,6 millions CHF. La galerie réalise une exposition des œuvres de Mario Botta. En fin d'année, le galeriste bernois Bernhard U. Bischoff entre dans la société en tant que nouveau partenaire et successeur d’Eberhard W. Kornfeld. Christoph Kunz devient nouveau partenaire et directeur du service financier. En 2013, publication par Günther Gercken des deux premiers volumes de l’ouvrage Ernst Ludwig Kirchner. Kritisches Werkverzeichnis der Druckgraphik, qui en compte sept

    2012

    • Diego assis - Homme à mi-corps d’Alberto Giacometti (1965) est adjugé aux prix de 2,4 millions CHF, un record de la galerie pour un bronze de l’artiste. Une série complète de la Suite Vollard de Picasso sur bord large (1930-1937) est adjugée à 2,3 millions CHF, la peinture à l’huile d’Emil Nolde Haus im Schnee in Cospeda (1908) à 1,5 millions CHF.

    2011

    • Vue de Montana de Ferdinand Hodler est adjugé au prix de 4 millions CHF. La gravure sur bois d’Ernst Ludwig Kirchner Junkerboden (mit einem rückseitigen Holzschnitt Frau in der Nacht) de 1919 est adjugée à 900 000 CHF. Eberhard W. Kornfeld fête ses 60 années d’activité en tant que commissaire-priseur.

    2011

    Galerie Kornfeld Auktionen AG

    2010

    • Lors de la 250e vente aux enchères, la petite peinture à l’huile de Paul Gaugin Scène tahitienne (1896) atteint une adjudication de 5,5 millions CHF. L’adjudication à 1,65 millions pour la peinture à l’huile de Cuno Amiet Winterlandschaft (1908) est à ce jour un record international pour l’artiste. Avec 2,7 millions CHF, la peinture à l’huile de Sam Francis Deep blue and black (1955) atteint un niveau record pour une œuvre d’art contemporain de la galerie.

    2007-2009

    • La gouache et collage d’El Lissitzky Proun 333 H (1923-1924) atteint un prix sensationnel de 540 000 CHF, Vue d’Honfleur, le soir (1912) de Félix Vallotton est adjugé à 800 000 CHF. Avec 1,3 millions CHF, la gravure sur bois en couleurs d’Ernst Ludwig Kirchner Wettertannen (1919) est un record international pour une œuvre graphique de l’artiste. L’eau-forte de Rembrandt Der Omval est adjugée à 460 000 CHF. L'aquarelle Näherin beim Fenster de Vincent van Gogh trouve un nouvel acquéreur pour 1,550 millions CHF et le plâtre d'Alberto Giacometti Homme et Femme - Le Couple couché - Composition quintuple sont estimation de CHF 400 000 CHF pour être vendu à 2,1 millions CHF

    2004-2006

    • Friede, une peinture à l’huile de 1915 d’Augusto Giacometti, est adjugée à 1,3 millions CHF, un record international pour l’artiste. L’adjudication à 6,1 millions CHF pour la peinture à l’huile La terrasse (1948/49) de Georges Braque est un nouveau record pour la maison. Au cours de la vente aux enchères spéciale Marc Chagall – Indivision Ida Chagall, qui propose 53 œuvres de l’artiste, la peinture à l’huile Le songe de 1984 obtient, avec 2,45 millions CHF, l’adjudication la plus élevée. Un très beau tirage de la gravure sur cuivre de Dürer Adam und Eva atteint 490 000 CHF.

    2003

    • Le dessin à la craie de couleur Zwei Frauen, in einem Variété in Dresden d’Ernst Ludwig Kirchner (1907-1908) est adjugé au prix de 880 000 CHF, record international pour une œuvre sur papier de l’artiste. La peinture à l’huile d’Emil Nolde Priesterinnen de 1912 atteint 2,1 millions CHF. Pour le 80e anniversaire d’Eberhard W. Kornfeld, une publication commémorative de 545 pages est réalisée par Christine E. Stauffer. Elle contient 49 textes d’amis de la maison, dont de nombreux conservateurs de musées avec lesquels Eberhard W. Kornfeld entretenait des échanges intensifs depuis de nombreuses années.

    2000-2002

    • L’importante aquarelle de Paul Klee Die kleine J. reisefertig (1928) est adjugée à 1,15 millions CHF, la petite peinture à l’huile de Picasso Verre de Pernod et tasse (1911) à 1,6 millions CHF. En 2001, Eberhard W. Kornfeld fête ses 50 années d’activité en tant que commissaire-priseur. En 2002, parution du Werkverzeichnis der Graphik von Käthe Kollwitz en deux volumes, par Alexandra von dem Knesebeck.

    1996-1999

    • En 1998, la peinture à l’huile d’Ernst Ludwig Kirchner Zwei Akte am Strand von Staberhuk auf Fehmarn (1913) dépasse pour la première fois la barre des trois millions. L’année suivante, la Nationalgalerie Berlin achète la peinture à l’huile d’Emil Nolde de 1926 Christus und die Sünderin au prix de 3,1 millions CHF, record international. Parution de la publication d’Eberhard W. Kornfeld Textilarbeiten nach Entwürfen von E. L. Kirchner der Davoser Jahre. Werkverzeichnis, et du catalogue raisonné réalisé par Christine Stauffer Giovanni Giacometti. Das graphische Werk.

    1993-1995

    • D’importantes œuvres de la collection Arthur Stoll sont mises en vente, notamment le tableau d’Albert Anker Der Schulspaziergang de 1872, qui atteint le prix élevé de 800 000 CHF. Heilige Stunde de Ferdinand Hodler (1911) est adjugé à 2,5 millions CHF, record d’enchère international pour l’artiste. La peinture à l’huile Quappi auf Blau mit Butchy (1943) de Max Beckmann est adjugée à 2,05 millions CHF. La galerie réalise une exposition de gravures sur bois de Franz Gertsch, la première de nombreuses expositions de gravures de l’artiste.

    1991-1992

    • Avec une adjudication de 3 millions CHF, la peinture à l’huile d’Ernst Ludwig Kirchner Das Boskett (1911) atteint nouveau record international pour l’artiste. Le bronze d’Alberto Giacometti Le Nez de 1947 est adjugé à 1,65 millions CHF. L’importante gravure sur cuivre Der grosse Liebesgarten du Maître ES provenant de la collection Otto Schäfer atteint le prix record de 400 000 CHF. La rétrospective Sam Francis – Forty Years of Friendship réunit 80 œuvres, témoignant de l’intense amitié de l’artiste avec Eberhard W. Kornfeld.

    1988-1990

    • Le 125e anniversaire de la société est célébré en 1989. La peinture de Juan Gris Carafe et bol (1916) est adjugée à 2,35 millions CHF. L’estimation totale de la vente aux enchères est dépassée de 47%. Pour l’adjudication de la peinture à l’huile de Max Beckmann Der Wels de 1953, le marteau tombe à 5,3 millions CHF. C’est le plus haut prix atteint par une œuvre de l’artiste au niveau mondial. Paul Gauguin. Catalogue raisonné of his Prints d’Elizabeth Mongan, Eberhard W. Kornfeld et Harold Joachim, paraît en 1988. En 1990, James Hofmaier publie le catalogue raisonné des gravures de Max Beckmann Catalogue raisonné of his Prints.

    1984-1986

    • La peinture à l’huile de Lyonel Feininger Gelmeroda II (1913), qui se trouve aujourd’hui dans la National Gallery of Scottland, est adjugée à 365 000 CHF. La vente aux enchères spéciale des œuvres de la collection Ingrid Lindbäck Langaard, comprenant 83 gravures d’Edvard Munch, est entièrement vendue. La Fillette au chapeau de paille de Pierre Auguste Renoir est adjugée à 1,47 millions CHF. Deux ventes spéciales, notamment la collection de Hans Bolliger, sont consacrées à l’œuvre d’Ernst Ludwig Kirchner. Une épreuve particulièrement puissante de la gravure sur cuivre de Dürer Melancholie est adjugé à 450 000 CHF. Jean Tinguely installe l’Inferno – ein kleiner Anfang dans le Pavillon Haller. En 1986 paraît le premier volume du monumental catalogue raisonné entamé par Bernhard Geiser et achevé par Brigitte Baer, consacré aux œuvres graphiques de Pablo Picasso, intitulé Picasso, peintre-graveur. La publication des sept volumes est achevée en 1996.

    1981

    Installation dans la Villa Thurmau
    • La 175e vente aux enchères de 1981 fait l’objet d’un catalogue spécial de 175 œuvres sélectionnées. Elle se déroule pour la première fois à la Villa Thurmau, Laupenstrasse 41. Le «Pavillon Haller» est désormais rattaché à la Villa et modernisé. La Villa porte le nom de «Thurmau» car une tour de guet médiévale, la «Lombachturm», se dressait dans la région.

    1974-1979

    • Le Kunstmuseum Bern achète la Femme de Venise I d’Alberto Giacometti (1956) au prix de 200 000 CHF. Cet évènement a un fort retentissement médiatique, le prix étant trouvé trop élevé pour une sculpture en bronze. La société est la première galerie à réaliser une exposition exclusivement consacrée à l’art suisse. Un lavis de Claude Gelée (1642 environ) est adjugé à 330 000 CHF. Jürg Kunz prend la direction du service financier et il accède rapidement à la direction de la société. Parution du Catalogue raisonné de l'Œuvre gravé et lithographié de Paul Signac, réalisé par Eberhard W. Kornfeld et Peter A. Wick. Erhard et Barbara Göpel publient le catalogue raisonné en deux volumes Max Beckmann. Katalog der Gemälde. La galerie expose des œuvres de Niki de Saint Phalle. Eberhard W. Kornfeld publie la monographie Ernst Ludwig Kirchner (Dresden-Berlin-Davos), une œuvre de pionnier. À l’occasion de la grande exposition 140 Radierungen von Rembrandt, parution d’un catalogue présentant les résultats des dernières recherches sur les filigranes et les papiers utilisés.

    1973

    • Lors de la 150e vente aux enchères consacrée à la collection Clarence and Jane Franklin, la Madonna d’Edvard Munch atteint un prix record de 350 000 CHF. Après les ventes aux enchères spéciales consacrées aux gravures de Picasso de 1964 (collection Oskar Stern) et de 1969 (collection Göran Bergengren), une autre importante collection de Picasso est mise en vente avec la collection Georges Bloch. Un tirage du Repas frugal non encore aciéré est adjugé à 465 000 CHF.

    1972

    Kornfeld & Cie., vorm. Kornfeld & Klipstein

    1970-1972

    • Le salon de l’art ART Basel se tient pour la première fois du 11 au 16 juin 1970. Les fondateurs du salon ART, Trudi Bruckner, Balz Hilt et Ernst Beyeler, avaient préalablement adressé une requête à Eberhard W. Kornfeld, lui demandant si la foire pouvait se dérouler en même temps que ses ventes aux enchères du fait de la présence de nombreux collectionneurs internationaux en cette période en Suisse.
      Sur un projet de Fritz Haller, une salle des ventes moderne pouvant accueillir jusqu’à 300 participants est construite dans le jardin de la Villa Villette. Lors de la vente spéciale de la collection Arthur Stoll, la peinture à l’huile de Paul Cézanne L’Arbre tordu (1882-1885) dépasse pour la première fois le million, atteignant 1,48 millions CHF. La nouvelle fait même la une du New York Times. La série complète de sérigraphies Marilyn Monroe d’Andy Warhol est adjugée à 22 000 CHF. Parution du catalogue raisonné de Marc Chagall Das Verzeichnis der Kupferstiche, Radierungen und Holzschnitte, réalisé par Eberhard W. Kornfeld. Tir légendaire de la sainte Barbara dans le parc, avec la participation de Jean Tinguely et de Bernhard Luginbühl. La police intervient en raison du vacarme provoqué par les «canons artistiques». À l’occasion de la visite officielle du Président fédéral de l'Allemagne Gustav Heinemann à Berne, son épouse visite la galerie.

    1966-1969

    • La peinture à l’huile d’Edvard Munch Oslofjord/Nordstrand (1910) est adjugée au prix de 420 000 CHF. La collection Daumier de Zenko Bruck, la collection Kirchner de Lise Gujer et les fonds de la collection Oskar Reinhart sont mis aux enchères. En 1967, Christine Stauffer entre dans la société et devient rapidement membre de sa direction. La galerie réalise de 1957 à 1968 un total de huit expositions individuelles avec des œuvres de Sam Francis.

    1964

    Kornfeld und Klipstein

    1964-1965

    • Le 100e anniversaire de la société est célébré en 1964. Parution du portfolio édité par Walasse Ting et Eberhard W. Kornfeld One Cent Life, la plus importante publication du Pop Art. La peinture à l’huile de Max Beckmann Adam und Eva (1917) est achetée par la Nationalgalerie Berlin au prix de 54 000 CHF. Les publications réalisées par Marlies Kornfeld Otto Tschumi, Katalog der Graphik 1923-1970 et Albert Müller. Das graphische Werk paraissent en 1972.

    1961-1963

    • Au cours de la 100e vente, les archives et collections J.B. Neumann, Gustave Pellet et Robert Schnell sont mises aux enchères. La suite complète de Toulouse-Lautrec Elles est adjugée à 67 000 CHF. L’eau-forte de Rembrandt Christus dem Volke vorgestellt provenant de la collection Alfred Stroelin atteint un nouveau prix record de 132 000 CHF. Présentation de Paul Klee. Verzeichnis des graphischen Werkes, réalisé par Eberhard W. Kornfeld (2e édition 2005). La galerie expose des œuvres de Sam Francis, Alfred Jensen et Joan Mitchell.

    1961

    Klipstein & Kornfeld

    1956-1960

    • La rarissime eau-forte d’un paysage d’Hercules Seghers de 1631, La ville avec quatre tours, est adjugée à 128 000 CHF, un record international. Hans Bolliger, qui est entré dans la société en 1955 et devient rapidement membre de sa direction, réalise sous sa responsabilité un total de six ventes aux enchères spéciales, Dokumentationsbibliothek zur Kunst des 20. Jahrhunderts, en 1957, 1958 et 1977. Il réalise le catalogue raisonné des gravures d’Hans Arp. La galerie réalise d’importantes expositions avec la participation d’Alberto Giacometti, Marc Chagall et Tériade, en présence des artistes.

    1956

    Klipstein & Kornfeld, ancien.
    Gutekunst und Klipstein

    1952-1955

    • D’importantes collections de gravures anciennes et modernes sont mises aux enchères, entre autres Henri Rouart, Maurice Loncle, Werner Weisbach et Atherton Curtis. Les eaux-fortes de Rembrandt Portrait Jan Six et Die drei Kreuze atteignent les prix records de 34 000 et 83 000 CHF. Le dessin La Crau. Weite Sicht von einem erhöhten Standort auf die Ebene in der Gegend von Montmajour (1888) de Vincent van Gogh est adjugé à une nouvelle collection au prix de 45 000 CHF.

    1952

    Klipstein & Co., ancien.
    Gutekunst und Klipstein

    1951

    • Après la mort soudaine d’August Klipstein le 4 avril, Eberhard W, Kornfeld prend la direction de la maison, avec le soutien de son équipe, entre autres de Frida Schuh, qui fut longtemps l’assistante d’August Klipstein. Le 11 juin se tient la première vente aux enchères réalisée par Eberhard W. Kornfeld, qui propose notamment des œuvres de la collection Carl Escher. La feuille la plus chère est la lithographie en couleurs L’Anglais au Moulin-Rouge de Toulouse-Lautrec. Partant d’une estimation de 1 200 CHF, elle est adjugée à 2 100 CHF.

    1944-1945

    • La société emménage dans la Villa Villette, située Laupenstrasse 49, dans laquelle une salle des ventes est aménagée au rez-de-chaussée. D’importantes collections de gravures anciennes et modernes sont mises aux enchères. En janvier 1945, Eberhard W. Kornfeld entre comme stagiaire dans la société, et en 1948 il prend une participation dans cette dernière.

    1939

    • Le déclenchement de la guerre réduit fortement les activités des ventes aux enchères. Le siège de la maison d’art est transféré dans des locaux plus petits, au 7 de la Thunstrasse.

    1938

    Kunsthandlung August Klipstein, vorm.
    Gutekunst und Klipstein

    1933-1934

    • August Klipstein entame seul une nouvelle série de ventes aux enchères dans les grandes salles situées Amtshausgasse 16. D’importantes collections de gravures anciennes et modernes sont mises aux enchères, notamment Hans Steinwachs et Heinrich Stinnes. En 1933, une exposition de gravures d’Ernst Ludwig Kirchner se tient parallèlement à l’exposition de la Kunsthalle de Berne. La galerie d’art expose des œuvres de Käthe Kollwitz à Berne et New York.

    1928-1929

    • Richard Gutekunst se retire des affaires. Le collectionneur américain Carl Schniewind devient le nouveau partenaire de la société, qu’il quitte néanmoins peu de temps après. La crise économique affecte aussi le marché de l’art.

    1929

    Kunsthandlung Gutekunst & Klipstein
    Klipstein und Schniewind Nachf.

    1920-1927

    • Gutekunst und Klipstein entame ses activités au 8 de la Hotelgasse, à Berne. La maison de gravures anciennes et d’Helvetica est florissante. La galerie élargit son programme avec des expositions sur Hodler et sur les gravures modernes de Bonnard, Degas, Matisse, Munch, Picasso, Pissarro, Renoir, Toulouse-Lautrec, Vuillard entre autres.

    1920

    Kunsthandlung Gutekunst & Klipstein

    1917

    • Richard Gutekunst et Dr. phil. August Klipstein se rencontrent dans la maison de ventes aux enchères F.A.C. Prestel de Francfort sur le Main, où tous deux travaillent. Considérant l’expérience des années de guerre, ils décident de démarrer une nouvelle activité en Suisse.

    1914

    • À la suite du déclenchement de la guerre, Richard Gutekunst ne peut plus rentrer à Londres. Son importante collection de gravures est confisquée en tant que «bien appartenant à l’ennemi», et elle est mise aux enchères forcées en 1920.

    1910

    • L’ébauche de Dürer de 1504 pour la gravure sur cuivre Adam und Eva de la collection Lanna atteint l’incroyable prix record de 65 000 mark-or, somme représentant 250 fois le salaire annuel d’un mineur de fond et qui correspondrait aujourd’hui à environ 18,5 millions CHF. H. G. Gutekunst se retire des affaires, Wilhelm A. Gaiser lui succède. Lorsque ce dernier décède tragiquement dans un accident de la circulation en 1915, le magasin d’art et la maison de ventes aux enchères de Stuttgart cessent leurs activités.

    1895

    • Après avoir suivi une formation dans le magasin de gravures londonien de son frère Otto et au terme d’une brève activité chez son père à Stuttgart, Richard Gutekunst ouvre son propre magasin de gravures à Londres.

    1881

    • H. G. Gutekunst emménage avec sa société et sa famille dans la maison située Olgastrasse 1B, à Stuttgart. L’adresse ne changera pas jusqu’en 1918. Sa maison, qui devient une référence dans son domaine, possède des clients dans le monde entier.

    1868

    • Une première série de ventes aux enchères, avec la Sammlung von Kupferstichen, Radierungen, Holzschnitten etc. eines italienischen Kunstfreundes, se tient dans une salle du Königsbau de Stuttgart. D’importantes collections de gravures et de dessins anciens seront vendues au cours des années suivantes.

    1864

    • Après une période d’apprentissage chez Goupil & Co à Paris et Londres, Heinrich Georg Gutekunst ouvre une maison d’art dédiée aux gravures et dessins anciens au 36 de la Kanzleistrasse, dans sa ville natale de Stuttgart. En outre, il entame une activité d’éditeur de gravures de reproduction.

    1864

    Kunsthandlung H. G. Gutekunst
    KORNFELD
    Tradition et Expertise depuis 1864